Tag insignifiant

Publié le par Nanne

Fichier hébergé par Archive-Host.com


Depuis le temps que ce tag circule, je me devais d'y répondre car je suis d'une nature consentante lorsqu'on me demande les choses gentiments. Comme cela a été le cas pour Céline la renarde de bibliothèque, Lamousme que l'on ne présente plus à personne et Sylvie qui se délecte de bonheurs chocolatés, je me prête au jeu. Surtout que le principe n'est pas (trop) contraignant et que - presque - tout le petit monde de la blogosphère s'y est plié avec plus ou moins de plaisir.

So, let's go. La première chose à faire est de récapituler le réglement, un peu comme les prières du soir avant d'aller se coucher (je vous rassure, j'ai passé l'âge de me confesser, j'en ai trop à me faire pardonner !!) :

- Rappeler les liens des personnes qui vous taguent. C'est fait :o)))

- Préciser le réglement. Je le répète pour la énième fois

- Mentionner six choses sans importance me concernant. Pas de problème, je n'ai que l'embarras du choix ...

- Taguer six autres personnes. On verra car j'ai horreur d'imposer quoi que se soit aux autres

- Les prévenir. Cf. la ligne d'avant o)))

On démarre :

1 - J'ai toujours une paire de boules Quies sur moi - Cela date de mes études, lorsque je me rendais à la bibliothèque. Je ne supportais plus de travailler dans un bruit de fond constant. J'écoutais sans le vouloir les ragots, les rumeurs, les rires étouffés et autres ricannements idiots. Cela me perturbait plus qu'autre chose. J'aurais préféré le bruit d'un marteau piqueur à mes côtés. La seule solution qui s'imposait à moi - outre le meurtre en série ou le règne de la terreur - a été ces petites boules de cire que l'on se met dans les oreilles pour se couper du monde. Le problème c'est que j'ai pris goût au luxe du silence et je ne peux plus m'en passer, même pour m'endormir. Résultat : j'ai toujours une boîte de boules Quies dans mes valises lorsque je me déplace ... Sexy, non !!!

2 - Je ne supporte pas les ongles longs - C'est viscéral chez moi. Tout doit être court, depuis les cheveux et jusqu'aux ongles. Exception faite pour les jupes et autres robes que je porte à longueur convenable. Toutes les semaines je me coupe les ongles au plus court de façon à ne pas les voir pousser. C'est une horreur que de me voir avec des ongles longs. C'est phobique. Et je ne me suis jamais rongée les ongles. Par contre, il me faut une manucure impeccable ...

3 - J'adore les tee shirts - Je m'habille de plus en plus souvent décontractée, et c'est une très bonne chose. J'ai une vraie passion pour les tee shirts .... idiots (genre la tête de Roswell, des phrases célèbres, des personnages de Disney, le Che ...). J'en ai un certain nombre et de (presque) toutes les couleurs que je porte aussi bien avec des jupes, des pantalons ou des bermudas. Il y a un petit souci, quand même. J'aime les tee shirts à manches longues que je porte été comme hiver. En pleine chaleur, je dois être la seule crétine à avoir des tee shirts avec les manches retroussées au-dessus des coudes. Mais je fais ce que je veux ...

4 - Un livre que je n'ai jamais pu terminer - Il doit faire partie des (très) rares livres dont je n'ai jamais pu finir la lecture. Depuis l'enfance, je me traîne cette gamelle comme un poids, un fardeau, une culpabilité. J'ai pourtant tout essayé pour le terminer. Je l'ai vu au théâtre. J'ai pleuré comme une madeleine. Je l'ai vu en film. Même scenario. J'en ai étudié des extraits à l'école. J'ai serré les dents pour ne pas m'écrouler et me mettre à pleureur devant toute la classe. Encore aujourd'hui, à mon âge, je ne peux pas voir ce livre sans en avoir des suées ou des crises d'angoisse. Ce livre, c'est "Le Journal d'Anne Franck". J'ai honte, mais c'est comme cela. On a beau être bravache, il en est des livres comme des événements. Ils vous laissent démuni.

5 - Je n'aime pas emprunter des livres  - C'est là toute la misère de ma sinistre existence. J'ai un sentiment de possession (pour ce qui concerne les livres) très fort. Un livre que j'apprécie, je n'ai jamais pu me résoudre à le prendre dans une bibliothèque. Le fait de savoir qu'il me faille le remettre à une date donnée me hérisse le poil. En général, je le rends à une date ultérieure. Et il m'est souvent arrivé de me faire interdire de prêt pour des périodes plus ou moins longues, surtout lorsque j'étais étudiante. En fait, c'était devenu un sport chez moi. Systématiquement, je remettais les livres pris très très longtemps après. Inconsciemment, je dois avoir l'esprit de contradiction ou bien celui d'une révolutionnaire ... silencieuse.

6 - J'ai une passion pour mon vélo - Vélo, certes, mais ... hollandais. Et quand j'ai signifié cette particularité, j'ai pratiquement tout dit sur mon vélo. Je me déplace en ville en bicyclette fière comme Artaban. Mon vélo, c'est tout mon opposé. Grâcieux, élégant, racé, beau, fin, rapide et confortable. Le seul inconvénient est le rétropédalage. Pour ceux qui ont essayé, c'est la chute assurée si on oublie que pour freiner, il faut pédaler en arrière. Mais j'ai paré le coup. J'ai fait mettre des freins au guidon. Plus de chute et fini le ridicule.

Voilà, j'ai fait ma B.A. comme on dit chez les Scouts ou les Eclaireurs. Je pense que tous les blogueurs et blogueuses ont dû y participer. Comme d'hab, je clôture le bal de ce tag. Mais, comme toujours, je préfère refermer qu'ouvrir. Au moins, je ne me fais pas remarquer !!! Je n'impose
ce tag à personne. Qui veut le poursuivre, le fasse ; je serai heureuse d'aller vous lire et vous découvrir sur votre blog ...

Publié dans Notes personnelles

Commenter cet article

sylvie 14/03/2008 17:38

BRAVO!

Muad' Dib :0085: 29/02/2008 06:07

Coucou Nanne, c'est vraiment agréable de te découvrir un peu plus qu'au travers de ton blog de photos ...Je t'embrasse,

Nanne 29/02/2008 20:21

C'est vrai que je me découvre plus sur ce blog que sur celui qui ne contenait que des photos .... J'essaie de distiller les infos me concernant au fil des tags où je suis sollicitée. Cela m'amuse énormément de dévoiler une part de moi :o)))

lamousme 28/02/2008 12:51

ralalalalala mais tu es donc...parfaite!!!!!! :o)))ben vi quoi une fille instruite , pas chichiteuse en matière de beautée,qui ne se prends pas la tête sur son apparence , qui assume ses "defauts" qui est bien eleve et qui vit seinement....moi j'apelle sa la femme idéale non???rhaaaaaaa je suis jalouse!!!!!! ;o)

Nanne 29/02/2008 20:16

Mais je suis l'incarnation de la femme idéale et parfaite ... Tu en doutais encore, Lamousme. C'est la raison pour laquelle je vis seule avec Barnabé, mon chien :o)))) La perfection a du bon : elle effraie la majorité des hommes et les fait fuir !!!! Jalouse, va ....

sylvie 26/02/2008 19:49

merci d'avoir joué le jeu si gentiment nanne. Tu es une vraie originale, avec tes cheveux courts et tes manches longues, tes boules Quies pour les bibliothèques que tu évites,sans parler de ton rétropédalage!

Nanne 26/02/2008 21:08

Tu sais, Sylvie, en matière d'insignifiance, je crois que j'ai le choix des armes .... Côté ridicule aussi. Mais le tout est d'assumer. Ce que je fais sans aucun complexe à mon âge :o)))