En attendant le Goncourt ...

Publié le par Nanne

A 24 heures du grand verdict pour l'attribution du Goncourt 2006 qui, cette année encore, faire couler beaucoup d'encre, j'ai eu envie de me pencher sur cette académie qui nous offre parfois de grands moments de pures délectations littéraires, mais aussi des instants de médiocrité d'une profondeur sans fond.

L'Académie Goncourt - de son vrai nom "Société littéraire des Goncourt" - a été créée en 1896 par Edmond de Goncourt, resté sans héritier direct et en mémoire de son frère Jules, qu'il affectionnait. Celui-ci avait demandé à Alphonse Daudet de créer un groupe littéraire décernant chaque année un prix à un ouvrage écrit en prose.

C'est Jules Vallès, dans un article hostile à la fondation de l'Académie, qui donnera le fameux surnom des "Dix" aux membres du jury. Cette Académie se réunira une première fois le 7 avril 1900, après une bataille juridique qui avait opposé la famille Huot de Goncourt à ses fondateurs. C'est Raymond Poincaré, jeune avocat à l'époque, qui défend les académiciens dans cette affaire. Ils sont reconnus dans leur droit le 1er mars 1900. A cette période, "les Dix" ne sont, en réalité, que sept.

La reconnaissance officielle de l'Académie Goncourt au lieu par décret du président Emile Combes le 19 janvier 1903. Une autre réunion a lieu pour discuter des statuts de la nouvelle Académie Goncourt. Le 1er dîner mensuel des "Dix" se déroulera le 26 février 1903 au Grand Hôtel.

Les académiciens ne sont pas rémunérés. C'est un engagement moral et une participation bénévole qu'ils font en faveur de la littérature. Les lauréats, quant à eux, reçoivent un chèque symbolique de 10 €. Mais l'obtention du prix est souvent gage de rétribution ultérieure en espèces sonnantes et trébuchantes par les ventes dégagées.

Reste maintenant à savoir qui sera le lauréat de la cuvée 2006 ? Est-ce que Jonathan Littell sera le premier à recevoir plusieurs prix littéraires ?

Quelques Goncourt célèbres :

1916 - Le Feu - Henri Barbusse

1919 - A l'ombre des jeunes filles en fleurs - Marcel Proust

1925 - Raboliot - Maurice Genevoix

1933 - La condition humaine - André Malraux

1944 - Le premier accroc coûte deux cents francs - Elsa Triolet

1949 - Week end à Zuydcoote  - Robert Merle

1954 - Les mandarins - Simone de Beauvoir

1970 - Le roi des Aulnes - Michel Tournier

1984 - L'amant - Marguerite Duras

Publié dans Zoom sur - Extrait

Commenter cet article

Anne-Sophie 05/11/2006 19:52

On a tellement dit que ce serait Littell que je finis par me demander si Vallejo n'aura pas le prix... Ah suspens...En tout cas merci pour se petit rappel en ce qui concerne la création du Goncourt.Au plaisir de te relire