Joies et désespoirs d'une reine abhorrée

Publié le par Nanne

         Mémoires sur la vie privée
         de Marie-Antoinette - Madame Campan
           (Folio 2€ n° 4519)




Livre_MemoiredeMarieAntoinette.jpgIl arrive parfois que votre inconscient vous pousse à chercher à en apprendre plus sur certains personnages malmenés par l'histoire. Personnellement, c'est souvent mon cas. Non que je me fasse l'avocate des causes perdues, mais j'aime bien comprendre pourquoi des personnages ont été détestés et leur vie galvaudée, transformée, dénigrée, ridiculisée. C'est le cas pour la dernière reinde de France : Marie-Antoinette. Aussi, en voyant que les éditions Folio 2€ - dans sa série "Les femmes de lettres" - venait de (re)sortir un extrait des Mémoires de Madame Campan, je me suis dis : "Après tout, pourquoi pas ?".

Les extraits de ce Folio 2€ sont consacrés à la jeunesse de la future reine, depuis la cour de Vienne jusqu'à la naissance de Madame Royale, premier enfant de Marie-Antoinette à Versailles. Lorsque Madame Campan arrive au service de Marie-Antoinette de Habsbourg-Lorraine, celle-ci est déjà rompue à la vie de la
MadameCampan.jpg cour à Versailles. Auparavant, lectrice des quatre filles de Louis XV, elle accède à la charge de femme de chambre de la dauphine et future reine de France. Alors que Madame Campan est une jeune femme intelligente, brillante, cultivée, parlant plusieurs langues, mucisienne, la future reine a eu une éducation plutôt négligée à la cour de Vienne.

Néanmoins, à son arrivée en France pour son mariage avec le dauphin - futur Louis XVI - Marie-Antoinette attire et charme son entourage par sa jeunesse, sa spontanéité et son naturel, à commencer par Louis XV lui-même. " [...] il n'était question que de ses grâces, de sa vivacité et de la justesse de ses réparties. Elle obtient encore plus de succès auprès de la famille royale, lorsqu'on la vit dépouillée de tout l'éclat des diamants dont elle avait été ornée pendant les premiers jours de son mariage. Vêtue d'une légère robe de gaze ou de taffetas, on la comparait à la Vénus de Médicis, à l'Atalante des jardins de Marly".

Seulement, dès son arrivée à la cour de France, la dauphine se retrouve dans une atmosphère pour le moins délétère. Jeune - 15 ans - inexpérimentée et naïve, elle est entourée d'un aréopage de personnes hostiles à l'Autriche et à cette alliance avec la maison impériale. Très vite, des foyers d'intrigues relevant souvent du simple commérage se créent dans le giron de la princesse. Toutes ses actions sont mal interprétées. Sa simplicité avec son personnel, sa gaieté
Koningin_Marie-antoinette.jpgnaturelle deviendront rapidement de véritables crimes de lèse-majesté. C'est essentiellement par des libelles et des chansons populaires que ses ennemis chercheront à l'atteindre dès les premiers jours de son règne. "Ils se hâtaient de la dépopulariser. Leur but était, sans aucun doute, de la faire renvoyer en Allemagne ; et pour y parvenir, ils n'avaient pas un moment à perdre : l'indifférence du roi pour cette aimable et belle épouse était déjà une espère de prodige [...]".

Même au moment de sa première grossesse, en 1778, des pamphlets se répandront dans tout Paris pour la traiter de manière odieuse. Il faut reconnaître que sa grossesse n'arrangera pas sa situation à la cour, puisqu'elle rangera parmi ses ennemis des personnes proches du comte d'Artois, frère de Louis XVI et futur Charles X, seul capable de donner des héritiers à la couronne jusqu'à cette date.

Heureusement, Marie-Antoinette n'aura pas que des détracteurs, mais aussi de fervents admirateurs. De plus, elle est dotée d'un caractère bon, généreux, altruiste. "[...] bonne et patiente jusqu'à l'excès dans les détails de son service, elle appréciait avec indulgence toutes les personnes qui lui étaient attachées, s'occupait de leur sort et même de leurs plaisirs". Outre ce caractère généreux, Marie-Antoinette sera une reine résolument moderne. En arrivant à
Marie_antoinette_Pianoforte.jpg Versailles, elle trouvera une cour enchâssée dans un protocole rigide et immuable depuis des décennies. Elle commence par éloigner la comtesse de Noailles, sa Dame d'Honneur, chargée de lui apprendre les us et coutumes de la cour de France. La reine la surnommera "Madame Etiquette". De même, elle abolira la cérémonie - désuète - de son habillage et déshabillage. Ce protocole, trop pesant pour elle, sera dépoussieré dès son accession au trône pour le rapprocher de celui de la cour de Vienne, plus simple. "La volonté de substituer successivement la simplicité des usages de Vienne à ceux de Versailles lui fut plus nuisible qu'elle n'aurait pu l'imaginer".

Grâce au "Mémoires sur la vie privée de Marie-Antoinette" de Madame Campan on découvre un document historique d'une valeur inestimable. Mais ne nous leurrons pas, Madame Campan est très proche de la reine et le restera jusqu'au bout et au-delà, ce qui empêche une certaine objectivité sur les évènements et la personnalité - complexe - de Marie-Antoinette. Néanmoins, pour ceux et celles qui ont envie de savoir comment vivait la cour de Versailles sous Louis XVI, ses fêtes, ses joies, ses peines, ses intrigues permanentes, ses jeux d'influence et de pouvoir, cet extrait est un
VigeeLebrun_Marie-antoinette.jpgexcellent document de base. Cette reine tant décriée, détestée, soupçonnée de trahison parce que autrichienne, a été une personne visionnaire et d'une grande modernité, en avance sur son époque. Trop sans doute. L'aristocratie n'était pas prête à céder quelques-uns de ses privilèges acquis au long des siècles passés. Marie-Antoinette a cru pouvoir faire avancer la société française et calquer ses réformes sur celles de son pays d'origine, l'Autriche. Ce qui ne lui sera jamais pardonné.

Publié dans Documents

Commenter cet article

Lou 20/05/2008 15:59

Peut-être que mon livre t'intéresserait aussi : Journal de ce qui s'est passé à la tour du temple.Au fait, ta présentation de Pink Attitude est vraiment très complète, bravo !

Nanne 22/05/2008 22:29


Je crois que le livre que tu me présentes va m'intéresser au plus au point ... C'est un peu la suite de ce petit ouvrage sur une reine très mal connue parce que dépréciée auprès de la plupart des
gens. Je note son titre et attends ta critique avec impatience, Lou :o)))

Merci pour ce compliment concernant "Pink Attitude" que j'ai adoré !!!


antigone 16/05/2008 22:21

Tu m'intrigues avec ce folio à 2€, une collection que je ne pratiques pas assez, je crois. Et ton billet est très intéressant Nanne, j'y ai appris tout un tas de choses que je ne connaissais pas.

Nanne 18/05/2008 21:05


Tu devrais pratiquer cette petite collection qui fourmille d'auteurs de talent pour la plupart. Celui-ci en fait partie. Comme toi, j'ai appris des choses que je ne connaissais pas sur cette reine
qui a été tellement malmenée par l'histoire et la Révolution française. Et du coup, j'ai décidé de continuer à m'intéresser à cette personnalité attachante ...


Lou 15/05/2008 19:53

Au passage, la couverture est superbe... ce livre me tente beaucoup mais je dois d'abord terminer un autre livre de mémoires retraçant les derniers mois du couple royal. Je n'avais pas l'habitude de lire les témoignages et les mémoires mais en m'y plongeant je me rends compte que c'est une façon extrêmement intéressante d'aborder une période de l'histoire, même si des livres plus généraux peuvent ensuite compléter cette première approche. Je pense que cette méthode me convient mieux, peut-être parce que cela demande de s'impliquer plus encore...

Nanne 16/05/2008 21:21


Pour t'avouer un secret, j'ai craqué sur la couverture au départ :o))) Ce genre de livre permet d'aborder un personnage, une période, un moment de l'histoire et d'en découvrir plus si on a envie de
continuer. Pour ma part, ces ouvrages personnels nous éclairent souvent mieux sur une période que certains livres d'histoire, plus généraux ou synthétiques. Personnellement, j'aime beaucoup lire
des livres de souvenirs personnels qui donnent une autre vision de l'histoire. C'est le petit bout de la lorgnette, Lou.


florinette 15/05/2008 12:11

Cette collection permet de se plonger dans des livres très intéressants et d'y découvrir des auteurs inconnus !Bonne journée Nanne(je t'ai envoyé un mail concernant ce week-end) 

Nanne 16/05/2008 21:15


J'aime bien cette petite collection Folio 2€, car elle est très abordable, les textes sont (souvent) bien choisis, les thèmes sont vastes et les auteurs de plus en plus nombreux. Cela permet de se
faire une idée sur certains auteurs inconnus et de découvrir certaines perles, comme ce petit ouvrage sur Marie-Antoinette. J'ai l'intention d'en apprendre plus sur cette reine détestée, grâce à
cet ouvrage.


Naemia 15/05/2008 12:02

Marie Antoinette est très loin d'être une des reines que je préfère mais cette lecture a l'air fort intéressante !

Nanne 16/05/2008 21:12


Merci beaucoup, Naemia et bienvenue sur mon blog. Cette reine est souvent mal vue par beaucoup d'entre nous, car mal connue voire inconnue dans la réalité des faits. On ne sait d'elle que le côté
négatif du personnage. Ce petit livre, extrait de mémoires personnelles, a pour but de mieux faire connaître cette femme très en avance sur son temps. Il se lit très vite et très bien, car il est
très moderne.

J'ai fait un tour rapide sur ton blog que je trouve très beau, très intéressant et très ... onirique.