L'anarchiste et l'aristocrate

Publié le par Nanne

L'homme de Saint-Petersbourg - Ken Follett (Livre de poche)


"Si l'Angleterre et la France ensemble ne parviennent pas à vaincre l'Allemagne, alors il nous faudra un autre allié, un troisième pays de notre côté : la Russie. Si l'Allemagne doit diviser ses forces pour lutter sur deux fronts, nous pouvons les battre. L'armée russe est inefficace et corrompue, bien sûr - comme tout ce qu'il y a dans le pays - mais cela n'a pas d'importance dans la mesure où elle détournera de nous une partie des troupe allemandes". Ainsi parle Churchill de la Russie. On sait qu'il était un fin stratège politique et militaire, mais si une qualité lui manquait bien, c'était celui de la diplomatie. Pourtant, en ces jours d'avant 1914, Winston Churchill vient - par ces paroles - demander à Sir Walden de l'aider à plaider sa causer auprès du jeune prince amiral Alexéï Andriévitch Orlov, neveu du tsar. Et Churchill sait ce qu'il fait en proposant cette mission confidentielle à Walden, membre de l'opposition politique du Premier Lord de l'Amirauté. Sa femme, Lady Lydia, est la tante du jeune Orlov. Autant dire que le jeu diplomatique tournera aux retrouvailles familiales et aux bons souvenirs d'antan.

C'est aller un peu vite en besogne, et oublier que certains ne sont pas tout à fait d'accord pour que ce pacte secret soit signé entre les deux puissances. C'est notamment le cas de Félix Kschessinsky qui débarque au même moment que le prince Orlov à Londres. Inutile de vous apprendre que leurs intérêts sont diamétralement opposés. Anarchiste et terroriste, échappé des mines d'or de Sibérie où l'Okhrana - la police secrète russe - l'avait expédié méditer sur les théories du socialisme révolutionnaire loin des fastes de Saint-Petersbourg et de la famille impériale, Félix a un compte à rendre au tsar Nicolas II. Depuis sa fuite, Félix ne rêve que de révolution pour transformer son pays et aider ses habitants. "Pendant ce temps, la Russie était en effervescence. Les ouvriers du pétrole étaient en guerre contre les Cosaques, le Parlement était impuissant, et un million de travailleurs faisaient grève. Le tsar Nicolas II était le dirigeant le plus nocif qu'une aristocratie dégénérée pût produire. Le pays était un baril de poudre attendant une étincelle et Félix voulait être cette étincelle".

Si pour Félix sa mission se révèlera difficile - approcher l'homme de confiance et neveu préféré du tsar pour l'abattre et donner un coup d'arrêt aux manigances de Churchill - Lord Walden à, quant à lui, une mission tout aussi délicate. Pour prix de leur alliance avec la Grande-Bretagne, la Russie demande au gouvernement la cession des Balkans à l'issue du conflit qui se prépare. Chacun sait, de son côté, que les négociations seront âpres et dures car il en va du futur paysage européen dans les années à venir.

En plus du prince Orlov, émissaire non-officiel du tsar, Lord Walden doit veiller sur sa fille, la belle Charlotte Walden, qui doit faire son entrée dans le monde pour ses 18 ans. Cette charmante jeune fille de la gentry va découvrir la réalité de la société anglaise le soir même du bal des Débutantes, grâce à une suffragette plaidant leur cause auprès du roi d'Angleterre. "Tôt ou tard, Charlotte devait entendre parler des suffragettes, de leurs grèves de la faim et de la nourriture qu'on leur faisait alors ingurgiter de force ; mais le sujet frisait l'indécence et plus longtemps elle resterait dans la bienheureuse ignorance, mieux cela vaudrait, estima-t-il. A son âge, la vie devait consister en réceptions et pique-niques, toilettes et chapeaux, bavardages et amourettes". En bref, la vie de la future Lady Charlotte Walden ne devait être que légèreté et frivolité, jusqu'à ce que ses parents lui contractent un mariage digne de son rang social. Mais la découverte de la misère dans les quartiers pauvres de Londres, bien loin du Mall de son enfance dorée lui font prendre conscience de la sinistre réalité des choses. Idéaliste et volontaire, elle décide de soutenir les suffragettes et de refuser la vie merveilleuse et insouciante que lui préparent ses parents. "Eh bien, non, ils ne gagneront pas. Je n'acceptrai pas la vie qu'ils envisagent pour moi [...]. Ils ne pourront pas me tenir enfermée indéfiniment. Dès que j'aurai vingt et un ans, j'irai trouver Mme Pankhurst, je travaillerai pour elle, je lirai des livres sur le mouvement anarchiste, j'ouvrirai une maison de repos pour les mères non mariées et si un jour j'ai des enfants, jamais, au grand jamais, je leur dirai de mensonges". En attendant, Félix part à la recherche du prince Orlov pour mener à bien son action et suivre le destin que la vie lui a tracé. 

Les négociations aboutiront malgré tout entre la Grande-Bretagne et la Russie. Ces derniers obtiendront le contrôle de Constantinople et du Bosphore, accès vital entre la Mer Noire et la Méditerranée. Mais l'attentat de Sarajevo contre l'empereur François-Ferdinand précipitera la course aux événements de la petite et de la grande histoire.

"L'homme de Saint-Petersbourg"est tout à la fois un roman policier, d'espionnage, politique et historique. C'est un cocktail de passions romanesques, d'amours contrariés, de causes justes et injustes. C'est un livre qu'on lit d'une traite, tant le suspense est intense et palpitant. On ne peut regretter qu'une toute petite chose : c'est qu'il n'y ait pas plus de pages pour en continuer la lecture.

Je n'ai eu aucun mérite à lire "L'homme de Saint-Petersbourg". J'adore Ken Follett et son univers !!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lamousme 23/08/2007 18:56

hé les filles nanne me conseille à moi personnellement pas aux autres!!! mouhahahahhhahabon trève de plaisanteries j'ai commancer les pilliers que j'avais dans ma Pal et c'est pas mal pour l'instant!!!! ;o)

Nanne 23/08/2007 20:35

Tu vas finir par faire des jalouses, Lamousme, alors que tout le monde a droit à des conseils lorsque l'on me le demande ...o))))) Tu as commencé par "Les piliers de la Terre", j'espère que tu es endurante, car c'est un vrai pavé, mais tu ne le regretteras pas ou alors je n'ai plus du tout de goût dans mes lectures !!! Remarques, il y a des fois où je n'ai aucun goût .... mais j'assume mes erreurs comme une grande fille que je suis ... J'ai pas le choix !!!!

Alicia 22/08/2007 11:44

Je ne connais pas du tout cet auteur, mais ce livre dont tu fais si bien le résumé me donne une réelle envie de le découvrir.

Nanne 22/08/2007 16:44

Si tu ne connais pas cet auteur, Alicia, je ne saurais te conseiller de le découvrir vite, car c'est un très bon auteur anglais, qui excelle aussi bien dans le roman historique que dans le thriller. Tu devrais y trouver ton bonheur, tout comme je le trouve dès que j'ouvre un de ses livres pour le lire. Attention, dès que l'on commence, on ne s'arrête pas !!!

Choupynette 21/08/2007 19:44

Pour ma part de cet auteur je n'ai lu que le Troisième jumeau que j'avais apprécié, sans plus. Mais tu en parles si bien que je le note! Et puis ayant étudié le russe... ca me rappellera des souvenirs:o)

Nanne 21/08/2007 21:17

Je ne pense pas que "Le troisième jumeau" me plairait tant que cela. Mais pour "L'homme de Saint-Petersbourg", je peux t'assurer que c'est un bon thriller. De même que "Le réseau Corneille", "Le code Rebecca" et surtout "L'arme à l'oeil" qui est - à mon goût - le plus réussi de tous ses thrillers. C'est déjà un bon début. Et puis, si tu as étudié le russe, cela te rappellera des souvenirs .... historiques !!!

Florinette 21/08/2007 09:35

Moi non plus je ne connais pas cet auteur, je prends note des titres que tu conseilles à Lamousmé ! ;-)

Nanne 21/08/2007 21:13

Bonsoir Florinette, j'espère que tu as passé de bonnes vacances et heureuse de te retrouver. Si tu ne connais pas Ken Follet, alors il faut absolument que tu commences par "Les piliers de la Terre". Je crois que c'est son plus beau livre, sur les bâtisseurs de cathédrales. C'est un pavé à lire mais que l'on ne peux plus quitter dès qu'il est commencé. Il me semble que sur le blog d'Allie il y a un article sur "Le réseau Corneille" de Ken Follet, qui est aussi un très bon thriller.

lamousme 20/08/2007 20:56

encore un auteur que je ne connais pas mais celui-ci est dans ma PAl depuis bien trop longtemps pour que je ne m'y mette pas bientôt!!! ;o)

Nanne 20/08/2007 21:37

Un conseil, lis Ken Follett le plus vite possible. Parce que quand on commence à le lire, on est comme aimanté par ces livres. C'est très varié, cela va du policier à l'espionnage en passant par l'histoire, mais chaque ouvrage est un vrai bonheur. Je ne saurais trop te conseiller le magnifique (et conséquent !!!) "Les piliers de la Terre" sur les bâtisseurs de cathédrales. C'est un pur chef d'oeuvre. "L'arme à l'oeil" qui est - à mon goût - l'un de ses meilleurs romans d'espionnage, "Le code Rebecca", archi-connu et "Le réseau Corneille" sur des femmes engagées dans un réseau d'espionnage pendant la 2ème Guerre Mondiale. Bonne lecture quand même ... et bon choix (encore plus vaste !!!).