Prague, entre nationalisme et assimilation

Publié le par Nanne

            Histoires pragoises - Rainer Maria Rilke
                    (Point P437)



Fichier hébergé par Archive-Host.com"[...] on aperçoit, resserré entre la montagne de Saint-Laurent et le Belvédère, en un magnifique panorama, Prague, ce riche, ce gigantesque poème épique de l'architecture. Plein de lumière et de vie, il se déroule devant les yeux du Hraschin, et aux anciennes s'ajoutent dignement des strophes toujours nouvelles, et plus brillantes". Ne nous y trompons pas, si le lieu commun des deux nouvelles des "Histoires pragoises" de Rilke est bien Prague et sa visite poétique et romantique, il est un thème central qui rassemble "Le roi Bohusch" et "Frère et soeur" qui est la prise de conscience de la culture tchèque, relégué loin derrière la suprématie allemande, alors prédominante en Bohême.

Dans "Le roi Bohusch", la majeure partie de cette nouvelle se déroule au Café national de Prague, repère d'étudiants, d'artistes et de critiques de la capitale. Dans ce café, se retrouve quotidiennement Bohusch - le roi Bohusch - à la bosse apparente et aux rêves permanents et illimités. "[...] et commença, comme il faisait souvent dans son enfance, à jouer en silence avec une foule de pensées dorées, à échafauder des montagnes et des châteaux entiers, aux murs percés de hautes fenêtres à colonnes par lesquelles ses songes le saluaient". C'est au Café national que Bohusch fait la connaissance de Rezek - étudiant - au nationalisme tchèque
Fichier hébergé par Archive-Host.com exacerbé. Selon lui, les artistes se produisant dans ce café devraient être fiers de leur nation, non le contraire. Ce qui lui manque est l'âme tchèque, le sentiment d'appartenance à la nation. Plutôt que de travailler pour des journaux et des auteurs allemands, ils devraient exalter la culture de leur pays.

Bohusch se sent - d'un coup - une parenté entre ses pensées personnelles et celles de Rezek. Il se sent fasciné, aimanté par le charisme de Rezek. "Tout ce qui, dans ses traits et ses gestes, semblait carré et massif, prenait un accent qui l'élevait au sublime ; il devenait sévère, autoritaire, absolu". Mais si pour Rezek, les Tchèques sont les esclaves des Allemands, pour Bohusch les Tchèques sont des enfants.

Seulement Rezek est un personnage sombre, manipulateur. Il n'hésitera pas à utiliser ce pauvre rêveur de Bohusch pour servir ses intérêts personnels. Il rêve, Bohusch. Il se voit comme le centre, le coeur et l'âme de la résistance tchèque face à la supériorité
allemande. Sa fin ne sera pas à la hauteur de ses espoirs nationalistes.

Fichier hébergé par Archive-Host.com"Frère et soeur" est l'histoire de la famille Wanka. Joséphine Wanka a quitté son village de Krummau après le meurtre de son mari - Joachim Wanka, inspecteur de district chez un prince - par des braconniers. Prague, capitale de la Bohême, est la ville qui convient le mieux pour élever les deux enfants, Louisa et Zdenko, étudiant en médecine. Dans leurs bagages, ils ont emporté Rosalka, la vieille bonne. Rosalka qui terrorise encore Louisa, malgré ses dix-huit ans, avec de sombres histoires de fantômes. Elle pensait qu'en venant à Prague, ses peurs disparaîtraient. " [...] d'abord, qaund nous sommes arrivés ici, j'ai cru que j'allais en être délivrée. Quand j'ai vu les maisons éclairées et les rues larges, je me suis sentie toute libre et joyeuse mais ici, dans ce petit coin, c'est presque pire que chez nous [...]". Zdenko se moque d'elle et de ses craintes. Lui est persuadé que le maître est celui qui regarde plus haut et plus loin que les autres. Ce qui est source d'incertitude et de désordre dans le pays est que personne ne domine.

Fichier hébergé par Archive-Host.comZdenko fréquente une cercle de jeunes gens sans aucun but dans la vie. Lui-même, instable, n'en possédait pas ou bien en changeait chaque jour. C'est la raison pour laquelle il se rend tous les soirs au Café national. Il écoute avidement ceux qui se prennent pour l'élite discuter des problèmes de nation. Il découvre les notions de misère, de servitude. Son envie d'en apprendre plus le fait se rapprocher de Rezek. Lui aussi se sent fasciné par le personnage. Il trouve chez Rezek les réponses à ses questions. Il décide de se mettre au service de l'agitateur Rezek pour se consacrer entièrement à son rêve de libération nationale. "Le rêve de l'homme sombre était donc de trouver des jeunes gens encore intègres et de bonne famille qui, persuadés du bon droit de leur entreprise, se consacreraient, de toutes les forces aveugles de leur volonté de libération nationale, à un but auquel lui-même ne croyait pas avec beaucoup de fermeté". Tout comme le rêveur Bohusch, Zdenko disparaîtra, victime de son idéologie et de son idolâtrie.

 "Histoires pragoises" regroupe les deux premiers textes écrits par Rilke et publiés en 1899. Hormis Fichier hébergé par Archive-Host.coml'aspect très poétique et mélancolique des textes, le vagabondage à travers Prague, ville historique, baroque et artistique, Rainer Maria Rilke traite d'un thème profond, sensible : la montée du nationalisme tchèque face à la présence de la minorité allemande, majoritaire dans la société. Ce sont deux textes magnifiquement écrits et presque prémonitoires. En lisant "Histoires pragoises", on ne peut s'empêcher de penser au devenir et à l'histoire de ce pays, entre les deux guerres et pendant la deuxième Guerre Mondiale. "Ils (les Allemands) ne sont pas d'aujourd'hui comme ce peuple qui est encore en pleine enfance, pleine de désirs, et qui n'a encore rien accompli. [...] On était hier un enfant, on est aujourd'hui un jeune vieillard, déjà blasé".

ABC 2008

Publié dans Livres ABC

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Benjamin 26/10/2008 09:26

Je viens de terminer "Lettres à un jeune poète" du même auteur, et cela m'a donné envie de décrouvrir un peu plus son monde, donc merci pour cette proposition.